Julie et Dominic

Julie Barabé est la conjointe et la mère des deux enfants de Dominic Dufault, Modifié #63 qui courra pour la seconde année consécutive parallèlement à l’Autodrome Granby et au RPM Speedway. Dominic en est à sa 21ème saison sur la terre battue. Julie a rencontré Dominic en 2008, l’année où il reprenait de façon régulière les courses en petit bloc après avoir connu de belles années en gros bloc.

C’est pendant la saison morte, l’automne, que Julie et Dominic se sont mutuellement tombés dans l’oeil. L’été suivant, Julie prenait déjà part à l’équipe de Dominic et ne l’a plus quittée ! Elle s’occupe de son équipement personnel: casque, récepteur (Raceiver), uniforme, etc. du nettoyage de la remorque et de la voiture, d’aller chercher ses positions et plus encore. Ses seules absences aux courses sont dues à son travail d’ambulancière.

Peut-être à cause de son sang-froid naturel nécessaire à son travail, Julie n’est nullement stressée lorsqu’elle voit son chum en piste. Elle admire sa conduite prudente et l’encourage en lui faisant part de ses bons coups après la course.

Le loisir de Julie, mais vraiment à temps perdu, précise-t-elle, c’est l’équitation. Lorsque Dominic l’y a accompagnée, il a trouvé que ça manquait de chevaux… vapeurs. De plus, il cherchait les pédales à gaz et de freins qui lui auraient assuré un meilleur contrôle.

Si un jour Dominic quitte les courses, les courses ne le quitteront pas. Ses enfants prendront la relève tout simplement au plaisir de leurs parents.

Mélanie et Steve

Mélanie Asselin est la conjointe de Steve Bernier, Modifié #25 depuis trois ans et est 4 fois champion de la classe Sportsman (2009, 2011, 2012 et 2013) dans laquelle il a couru à partir de 2007. En 2001, c’est Mélanie qui fait les premiers pas vers Steve. Elle a été serveuse pendant 25 ans, elle n’a sûrement pas peur d’aborder les gens! Elle s’entraînait au même gym que lui. Elle l’a abordé à sa sortie et ça a cliqué!

Steve Bernier étant le pilote que j’ai le plus interviewé, j’ai vu l’investissement de Mélanie dans l’équipe aux cours des dernières années. J’ai pensé qu’elle s’était retirée parce qu’épuisée d’être au centre de l’attention. Steve n’a pas la langue dans sa poche et courtise avec la provocation parfois. Bien qu’elle ait admise qu’elle a du caractère et qu’elle était blessée par des spectateurs qui huaient Steve à ses débuts en Modifié, ce n’est la raison de son départ. Lorsqu’elle a quitté les courses, il y a 3 ans, c’était pour mettre son énergie dans son nid d’amour, la maison qu’ils se sont construite. Aujourd’hui, elle y a trouvé le confort et songe à retourner de façon régulière à l’Autodrome Granby.

Les meilleurs moments de course de Mélanie sont ceux avec la clique initiale: les frères Bernier, François et Steve couraient ensemble en 4 cylindres. Leur ami Patrick Chagnon avait un CRX qu’il débarquait de la boîte d’un dix-roues avec des planches de bois. C’était les belles années de jeunesse: simples et plaisantes.

Comme Julie, Mélanie a confiance au pilotage de Steve et le regarde avec fierté courir. S’il arrive un accident, ça ajoute au spectacle et c’est tout. Depuis 10 ans, elle n’est plus présente au garage, car elle respecte ce loisir qu’il partage avec son équipe. Elle sait que son homme s’y épanouit. Elle exprime maintenant son soutien à la maison en faisant en sorte qu’il y soit bien. Elle le regarde et dit qu’il est plus beau que jamais, parce qu’il semble heureux.

Encore, une fois la fête de Mélanie passera dans le beurre le 29 avril prochain; la pratique étant le 30 avril, mais ses proches et elles comprennent les efforts qu’on doit mettre aux courses pour se rendre au sommet.

Lorsque j’ai demandé à Mélanie ce que Steve ferait s’il ne courrait plus: elle m’a répondu comme il a dit en entrevue: pas de camping, mais elle ne voyait rien d’autres… il a donc encore de bonnes années de course devant lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires