Avec l’hiver interminable que nous avons connu, il semblait lointain le temps où nous allions entendre enfin grogner les moteurs sur nos pistes du Québec. Si la fin de l’hiver réjouit la majorité des amateurs de course, il faut avoir une pensée pour les amateurs, équipiers et pilotes de même que pour l’ensemble des Québécois qui sont aux prises avec des inondations hors du commun. Nous invitons d’ailleurs les gens des régions touchées dont leurs maisons ont été épargnées à donner au suivant en aidant ceux dont la situation est difficile. Nous pensons à vous.

 

Pour la saison 2019, je me joindrai à l’équipe de l’Autodrome Granby à titre de relationniste et reporter dans les puits. Je serai aussi en charge de vous tenir informé de toutes les nouvelles au RPM Speedway et vous pourrez m’entendre à la coanimation à quelques reprises durant la saison.

 

Depuis maintenant près de 23 ans, la passion des courses m’habite. Plusieurs fois par saison, mon oncle Jacques m’amenait à l’Autodrome Granby pour y voir courir mon idole Steve Paine. À chaque fois que je le voyais, je lui remettais des dessins que j’avais fait de sa voiture et celui-ci les gardait. Pour un jeune de 10 ans, savoir que Steve gardait précieusement mes dessins était presqu’un rêve. Des histoires comme celle-ci, le monde de course en regorge. Pensons à notre annonceur Anthony Marcotte avec ses histoires avec Brett Hearn et Charles-Olivier Lampron, lui aussi avec Steve Paine. D’ailleurs, on dit dans les coulisses que le fait que « The Hurricane » était mon idole m’a fait avoir la job…

 

En 2019, je serai dans les puits, à côtoyer les pilotes qui , semaine après semaine, donnent un spectacle haut en couleurs aux spectateurs. Mon objectif sera d’informer les gens dans les estrades de ce qui se passe dans les puits et même sur la piste lors d’accidents. J’aurai aussi l’honneur d’interviewer les gagnants et je vais aussi faire des vignettes techniques par rapport aux élements d’une voiture de course avec l’aide des membres des différentes équipes. Le tout sera diffusé sur l’écran-géant installé au milieu de la piste. Je participerai aussi à d’autres projets pour les fans de courses qui vous seront annoncés plus tard. Pour ma part, le début de la saison ne peut pas arriver assez vite. J’ai hâte de travailler avec tous les gens de l’Autodrome ainsi que les pilotes.

 

J’ai été chanceux, un membre de ma famille m’a transmis cette passion et le fait que mon pilote préféré agisse de la sorte avec moi ont fait qu’aujourd’hui, je ne veux pas manquer de soirs de course. Cela fait aussi que je bougonne et je ne suis pas parlable quand il pleut mais ça vient avec faut croire!

 

Si j’avais une chose à demander aux pilotes en prévision de la saison 2019 ce serait d’avoir de l’ouverture. Tout d’abord de l’ouverture avec moi parce que vous aurez des entrevues à faire et des questions à répondre dans le but d’informer les gens. De l’ouverture aussi avec les jeunes spectateurs. Vous savez messieurs et mesdames pour beaucoup de ces jeunes vous êtes des héros. Simplement discuter avec eux, leur donner des autographes ou des photos ou même les asseoir dans vos voitures va faire leur soirée si ce n’est pas leur été. Et, c’est de cette manière justement qu’on accroche des jeunes fans qui continueront de remplir les estrades année après année et qui contribueront à la survie de ce sport que l’on aime tant.

 

Oui, j’ai hâte d’entendre les moteurs, de sentir le gros gaz. J’ai hâte de parler de courses avec les gens, de faire mes premières entrevues, de voir les yeux rougis d’un pilote qui gagne sa première course et la fierté d’une équipe qui a passé des heures à travailler sur la voiture, de voir un enfant exhibé la casquette de son équipe favorite et finalement j’ai hâte de tous vous voir remplir l’estrade à chaque vendredi et samedi. Et vous, avez-vous hâte?

 

Tommy Lavallée
Relationniste